Congés-Général

L’employé ou l’employée doit informer le directeur ou la directrice de son incapacité d’accomplir les tâches qui  lui ont été assignées et des motifs de son absence aussitôt que possible.

Sauf dans le cas d’un congé de maladie selon le 7.3, l’employé ou l’employée doit entreprendre toutes les démarches raisonnables pour fixer à une autre date où il ou elle sera disponible les activités qui étaient prévues, ou prendre les mesures nécessaires pour assurer un remplaçant ou une remplaçante, par un échange des tâches assignées ou une modification de ses tâches avec
l’accord du doyen ou de la doyenne ou de son délégué ou de sa déléguée.

Il est entendu que le consentement du doyen ou de la doyenne ou son délégué ou sa déléguée ne sera pas retenu déraisonnablement.

Pour les fins de l’interprétation de l’article 7, une journée de travail désigne une journée au cours de laquelle un membre doit enseigner ou tenir un examen en classe. Si le contrat prévoit l’animation de laboratoire, la journée de travail désigne également une journée au cours de laquelle un membre doit animer un laboratoire. Les heures de bureau ne sont pas considérées pour l’application de l’article 7.

Référence: Article 7.1 (ABSENCES – GÉNÉRAL)de la convention collective