Professeur.e.s à temps partiel dans la Faculté de droit rejoignent les rangs de l’Association !

Après une longue campagne d’organisation et un vote qui a eu lieu le 9 et 10 mai dernier, les professeur.e.s à temps partiel de la Faculté de droit ont voté massivement en faveur de leur adhésion à l’Association des professeur.e.s à temps partiel de l’Université d’Ottawa.

Ainsi, les 220 professeurs à temps partiel de la Faculté de droit rejoignent leurs 2500 collègues à temps partiel qui œuvre à l’Université d’Ottawa.

Les professeur.e.s de droit de l’Université d’Ottawa reçoivent actuellement un salaire qui est bien inférieur à ce que gagnent les autres professeur.e.s à temps partiel et se voient refuser les avantages sociaux qui sont offerts à la majorité du personnel de l’Université (accès à un régime de retraite, accès au régime de santé, crédits de frais de scolarité, fonds de développement académique et professionnel, etc.)

«Il a fallu du courage pour que les professeurs de droit se rassemblent et gagnent une voix collective», a déclaré Robert Johnson, président de l’APTPUO. « Nous les félicitons pour leur détermination et nous les accueillons dans notre Association. »

L’APTPUO est enthousiasmé à l’idée de travailler prochainement avec la Faculté de droit et d’entamer les discussions dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation ainsi que pour améliorer les conditions de travail des professeurs à temps partiel en common law et en droit civil.