L’efficacité de l’enseignement

Qu’est-ce qu’un enseignement efficace?

Un article paru récemment dans Affaires Universitaires a mis en lumière les évaluations de cours par les étudiant.e.s et a soulevé une série de questions troublantes. De nombreuses études ont établi que les évaluations de cours estudiantines ne sont guère plus que des concours de popularité glorifiés. Bien que les commentaires des étudiants soient utiles pour un.e professeur.e en termes de modification de sa pédagogie, la plupart des étudiant.e.s ne sont pas capables de mesurer les résultats d’apprentissage à long terme. En fait, les recherches démontrent qu’ils sont sujets à de nombreux préjugés à l’égard des femmes, des professeur.e.s provenant.e.s d’un autre pays et des minorités visibles. Cela soulève la question suivante : pourquoi les universités ont-elles recours à un instrument dépourvu de crédibilité scientifique pour évaluer les professeur.e.s et utilisent cette métrique imparfaite pour déterminer le recrutement et la promotion?

Nous devons avoir une vraie discussion:

  • Pourquoi les universités accordent-elles autant d’importance aux évaluations de l’enseignement par les étudiant.e.s?
  • Dans quelle mesure les évaluations des étudiant.e.s érodent-elles les normes, gonflent-elles les notes, découragent-elles l’innovation et favorisent-elles l’éducation ludo-éducative?
  • Dans quelle mesure les administrateurs pourraient-ils abuser de cette métrique problématique en termes de professeur.e.s non permanent.e.s?